Bienvenue sur le site de la Communauté des frères de Saint-Jean

fr Baudoin-Marie 1950 - †2017

 
fr Baudoin-Marie
1950 - 2017
 
 
Obsèques le Vendredi 10 février à 10h Eglise de Montrésor (37).
Inhumation à Rimont (71) le même jour à 17h
 
 
Lettre de Mgr Pickel, évêque de Saratov
Saratov le 8.02.2017
 
Cher frères, parents et amis de notre décédé père Baudouin.
Je désire vous exprimer ma profonde sympathie à l'occasion du retour à la maison de Dieu de frère Baudouin Marie.
Particulièrement ces dernières semaines, dans le diocèse de Saint Clément, nous avons beaucoup prié pour lui. Et je ne veux pas cacher, que nous avons prié pour sa guérison, c'est-à-dire pour un miracle. Mais le Seigneur nous a rappelé, ce que veut dire: ne pas ignorer dans chaque prière le "que ta volonté soit faite". A 'voix basse' j'aimerai dire : dommage!
Ce fut bon pour nous et pour moi personnellement de pouvoir faire connaissance avec p Baudouin ; un homme de paix et d'esprit, modeste et intéressé, et -il me semble- amoureux de nos petites communautés en Russie. Je sais qu'il a compris sa maladie comme une offrande pour nous. Pour cela je remercie Dieu et son ami Baudouin de tout cœur.
A chacun, qui, en ces jours "trans-vit" [traverse] la douleur de la séparation, je souhaite une expérience de certitude consolante: Il vit. Et nous allons nous revoir. Qui est près de Dieu nous est proche, dès aujourd'hui.
Uni fraternellement sur le chemin du pèlerinage de la vie.
Votre Clemens Pickel, évêque. 
 
 
Lettre du fr Laurent, Prieuré St-Gabriel, Nalchik (Russie), le 6 février 2017:
 
Bien chers parents amis et bienfaiteurs,
 
Notre cher père Baudouin-Marie, né le 14 avril 1950 à Bruxelles, est rentré dans notre communauté après avoir élevé des vaches environ vingt-cinq ans en Touraine ! Il aimait rappeler que sa vocation est née au monastère de rite byzantin-slave de Chevetogne. Depuis longtemps la Russie pour lequel il a donné sa vie tenait une place importante dans son cœur, l’icône de sa cellule (ci-dessus) : « Voici ta mère, voici ton fils » en témoigne. Il savait allier le travail manuel, l’amour de la nature, la littérature, l’histoire, la musique… Au couvent il était le premier à l’oraison et ne comptait pas son temps pour Dieu. Et de temps à autre, il nous rappelait son « petit côté bénédictin » lorsque nous étions amenés à nous trop déplacer à son goût.
 
Ancien chef scout, il a toujours beaucoup aimé vivre avec de plus jeunes que lui, et était tracassé que le noviciat ne soit plus aussi nombreux, il s’en excusait avec un sourire : « je suis éleveur que veux-tu ? Je compte le troupeau, on ne se refait pas ! ». Il a été heureux de ses quelques années au prieuré de désert des Jaumes dans les Alpes de Hautes Provence.
 
Puis, frère Baudouin-Marie est venu passer chez nous l’été de son diaconat 2010. Suite à une dernière année d’étude, il a été ordonné prêtre le 02 juillet 2011, et est arrivé à Nalchik le 13 septembre de la même année.
Il s’était préparé avec cœur toute l’année avec Assimil, et la lecture de la Bible en russe… mais il faut avouer que la langue l’a bien un peu torturé, bien que trompant son monde parce qu’il lisait très bien, avait parfois du mal à comprendre. Cependant, il a été très vite adopté par tous. Il se passionnait pour ce pays, ces gens, si bien que lorsqu’une mesure administrative l’a empêché de revenir durant l’année 2014, cela a été une énorme peine pour lui.
 
Peu après son retour, il a commencé à ressentir une fatigue inexpliquée, des soucis de sommeil… après la pentecôte le diagnostic a été rude : il était atteint d’un cancer des voies biliaires, il a dû quitter le Caucase début juillet 2015.
Il avait été pris en charge à Bruxelles par de bons médecins, et entouré chaleureusement autant par sa famille et que les frères sur place. Mais malgré quelques lueurs d’espoir de guérison, les traitements se sont avérés impuissants.

Juste avant Noël 2016, il a demandé à venir vivre ses derniers moments dans notre prieuré de St Quentin-sur-Indrois, car c'est là que son appel pour la vie religieuse s’est précisé. C'est aussi la région où il a habité et travaillé comme agriculteur pendant 25 ans. Les premières semaines, il était déjà fatigué mais pouvait quand même être parmi les frères, les jeunes de l’école de vie et les hôtes, discutant volontiers avec les uns ou les autres. Il racontait la Russie avec passion, joie et sourire aux lèvres. Il a reçu de nombreuses visites, content de recevoir. Puis ce fut une grosse épreuve pour son moral de voir ses forces encore diminuer, et depuis quelque temps, son état de santé s’est rapidement dégradé. Il a été admirable dans son cheminement vers le Ciel, par sa simple présence, il entraînait son entourage à sa suite !
 
En ce dimanche 5 février, toute la matinée il a été entouré, il a reçu à nouveau l’onction des malades avec la prière pour les mourants.
Frère Baudouin-Marie a remis sa vie entre les mains du Père, pendant la messe de midi où l’on entendait dans l’Evangile de Mathieu « Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde ».
Jusqu'au bout il a étonné les frères par sa charité fraternelle, son bon sens paysan, son humour, son amour de notre Congrégation Saint-Jean, il est parti très rapidement comme s'il avait tout organisé ! Il a choisi l’image souvenir que vous voyez avec le verset du psaume « Comment rendrais-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? »
 
Nous, nous disons un peu en serrant les dents ou avec une larme de crocodile : « Seigneur a donné, le Seigneur a repris, que le Nom du Seigneur soit béni ! »
Vous pourrez trouver des photos de frère Baudouin-Marie ici au Caucase sur ce lien. Malheureusement elles ne sont pas triées chronologiquement :
 
Frère Karl-Emmanuel et moi poursuivons la mission, avec un statut en élaboration de « maison apostolique », nous espérons que le Seigneur répondra bientôt à la question qu’Il avait confié en son temps au prophète Isaïe 6,8 : « Qui enverrais-je ? Qui sera notre messager ? »
Nous vous sommes reconnaissants de continuer à nous soutenir par votre amitié et votre générosité. En communion de prière dans la lumière de Fatima, pour « notre humanité en travail d’enfantement », en cette année où la Russie va commémorer le centième anniversaire de la révolution, qui a tant changé l’équilibre du monde. 
 
De tout cœur, fr. Laurent
 
Merci de continuer de nous aider pour que notre mission se poursuive.
Vos dons représentent une source capitale pour notre vie apostolique ici.
Un don mensuel ou trimestriel même modeste nous permet de prévoir mieux notre budget.
Vos dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66%.
En donnant, par exemple 50€, cela ne vous coûtera finalement que 17€ après impôt.
Vous sera envoyé un reçu fiscal.
 
Vous pouvez adresser vos dons soit :
- à l’ordre de Mission Saint-Laurent 3, pl. St Laurent 45000 Orléans
- à l’ordre de Congrégation Saint-Jean NALCHIK
C/o Mme Poy 212 r. de Vaugirard 75015 PARIS
Crédit Agricole Centre-Est Buxy Tel. 08 10 63 50 90
Code d’établissement 17806 Numéro de compte 62235234209
IBAN FR76 1780 6006 1062 2352 3420 919 BIC AGRIFRPP878
 
 
« Comment rendrais-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? »