Bienvenue sur le site de la Communauté des frères de Saint-Jean

Avignon

Prieuré Saint Jean
diocèse d'Avignon

Voici 29 mois que nous sommes arrivés à 4 frères pour fonder à Avignon, à la demande de l’archevêque, Monseigneur Jean-Pierre Cattenoz. Bien qu’accueillis dans un diocèse en crise, nous avons pu prendre notre place, notamment dans le doyenné d’Avignon.  Nous travaillons le plus possible avec ceux qui sont déjà en place. Les relations avec les prêtres sont chaleureuses et sérieuses.

 Installés au premier étage du Centre Paroissial, sis au  27 boulevard Gambetta, nous tentons de transformer un lieu construit comme résidence de prêtres en prieuré. Hésitants à se recevoir à tour de rôle dans notre appartement individuel (2 ou 3 pièces), nous avons opté de nous rassembler, ce qui nous permet d’avoir une petite hôtellerie de passage. Depuis début aout 2010, nous sommes 5, grâce à l’arrivée de  père Samuel. Il coordonnera  la Mission diocésaine de Présence au Monde de l’Art, dont un des temps forts est évidemment pendant le Festival. Avec père Patrick de la Trinité, nous servons la paroisse comme curés in solidum. Beaucoup de défis sont  à relever, notamment en direction des jeunes et des familles. 5% seulement des enfants baptisés sont catéchisés, très peu de familles pratiquent. Avec frère Baudouin, nous accompagnons la Pastorale du collège qui jouxte notre église, établissement des sœurs Trinitaires avec lesquelles nous avons une grande coopération et proximité spirituelle et fraternelle. En démarrant rapidement un groupe de louange, un groupe de jeunes professionnels et des rencontres de réflexion pour les adultes, nous espérons œuvrer à la réévangélisation.

 Ce souhait ardent de notre évêque se concrétise notamment pendant le Festival. Réputé le plus grand festival de théâtre du monde, il se déroule sur trois semaines du 8 au 29 juillet. La présence chrétienne se manifeste notamment de 4 manières : des spectacles faits par des professionnels chrétiens, indiqués dans le programme des 1100 propositions du Festival dit « off », réalité aujourd’hui beaucoup plus importante que le Festival officiel et ses seulement 30 spectacles. Ce sont aussi les veillées d’animation spirituelle, mises en œuvre par les communautés nouvelles accueillies dans le diocèse, notamment plusieurs du Brésil. C’est encore tout un témoignage de prière, soit par des communautés religieuses, soit par le temps d’adoration en fin de matinée dans la très belle église saint Pierre, au cœur de la vieille ville. Rassemblant tous les missionnaires et les sympathisants, 300 personnes intercèdent pour la mission pendant la messe de midi, concélébrée par de nombreux prêtres. Enfin, deux pôles d’évangélisation au style très divers. L’un animé par la communauté Aïn Karem et son fondateur, le père Gitton, apostrophant les passants par un débat public contradictoire de deux membres jugés sur des plots, et discutant de la pertinence de la vie chrétienne, avant d’inviter et de terminer la soirée par un temps de prière dans l’église des Carmes. L’autre, avec Jeunesse Lumière, dans l’enclos des Pénitents Gris. Accueillant à partir de 20h dans le jardin dans une ambiance de musique pop chrétienne sur scène, puis guidés vers un hall où étaient disponibles des jeunes  témoins, profitant de leur commentaire sur une très belle expo relative au Saint Suaire, les touristes pouvaient entrer dans un Atrium où des prêtres étaient disponibles ou rédiger des intentions de prière avant d’aller les déposer devant le Saint Sacrement, dans la chapelle où avait lieu une permanence de prière et d’animation. Je peux témoigner des flots ininterrompus de curieux, dubitatifs, chercheurs  de sens ou autres croyants venant jusqu’à fermeture à 0h30. Que de grâces diffusées pendant ces neuf jours.

Voici quelques aspects rapides de notre vie au seuil de la Provence. Nous comptons sur votre prière et vous assurons des nôtres. Vos frères à Avignon.

04 86 81 57 07
Paroisse saint Ruf 27 boulevard Gambetta
84000 Avignon
France